A V O R T E M E N T – Suite aux propos du Pape François (en extrait ici-bas) : Une des révélations de Jésus à ce sujet via Monique Marie*Oh ! NE VOUS CROYEZ PAS PLUS FORT QUE TANT D’AUTRES ! Écoutez, écoutez ! TANT QU’ON NE NOMMERA PAS L’AVORTEMENT :  » M E U R T R E  » D’AUTRES MEURTRES SE PERPÉTUERONT.


Discours du pape François au Vatican, le 10 octobre 2018.

Discours du pape François au Vatican, le 10 octobre 2018. / Ettore Ferrari/ansa/AP
https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Avortement-tueur-gages-qua-dit-pape-Francois-2018-10-10-1200975037?from_univers=lacroix

avortement main

Pape François  →→« Interrompre une grossesse c’est comme éliminer quelqu’un. Est-il juste d’éliminer une vie humaine pour résoudre un problème? », a demandé le pape argentin aux fidèles rassemblés sur la place.

« Est-il juste d’avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème? »,a-t-il poursuivi, en sortant de son texte prévu.

« Se débarrasser d’un être humain, c’est comme avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème »,a-t-il martelé dans une homélie consacrée au commandement biblique de « ne pas tuer ».

Le pape a fustigé « la dépréciation de la vie humaine »,en raison des guerres, de l’exploitation de l’homme et de l’exclusion. Avant d’ajouter à cette liste l’avortement « au nom de la sauvegarde d’autres droits ». »

Mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il être thérapeutique ?


https://fr.zenit.org/articles/eliminer-quelquun-ne-resout-par-le-probleme-le-pape-seleve-contre-lavortement/


Via Monique-Marie – 6ème cahier d’Amour – page 25

I-Moyenne-1114-sixieme-cahier-d-amour-de-monique-marie.net

JÉSUS

⇓⇓

Pourquoi les faits divers commencent-ils à vous informer de meurtres inimaginables tels que ceux d’enfants par leurs propres mères ?

Ou ceux de femmes par leurs maris et inversement ?

Vous avez pu constater, mes enfants, que depuis quelques temps ce genre de meurtres se commettent.

Pourquoi ce qui était inimaginable, inconcevable même il y a à peine 10 ans peut avoir lieu ?

Pourquoi ce qui aurait été parfaitement insupportable par la plupart de vous commence à devenir un fait ‘divers’ ?


Pourquoi ?

Je vous enseigne, mes enfants, je vous enseigne, avant qu’il ne soit trop tard :

LA CAUSE DE CES CRIMES EST ENCORE L’AVORTEMENT.

En effet, vous savez par la psychologie que l’homme a en lui-même un certain nombre de lois qu’il sait, sans que personne n’ait à l’en informer,

NE PAS DEVOIR TRANSGRESSER.

Ainsi l’homme sait qu’il ne doit pas tuer, qu’il ne doit pas voler.

Sa conscience l’en informe.

Si par malheur il transgresse tout de même une de ces lois fondamentales, alors il se trouve véritablement en danger,


CAR CE QUI LUI PARAISSAIT DÉTESTABLE AVANT LA TRANSGRESSION PEUT L’ATTIRER JUSQU’À LUI DONNER UN PLAISIR,

Comme celui par exemple qu’éprouve le voleur qui récidive ou celui morbide que semblent éprouver les tortionnaires.

C’est que le premier vol en appel un autre, le premier meurtre aussi…

OR A PARTIR DU MOMENT OU L’HOMME ET LA FEMME TUENT LEUR ENFANT,

Ils transgressent cette loi, MAIS ILS NE LE SAVENT PAS, car vos sociétés cachent SOIGNEUSEMENT  LE VÉRITABLE NOM DE L’AVORTEMENT sous l’appellation édulcorée et mensongère d’ IVG ou pire encore :

DÉLIVRANCE,

LIBERTÉ DE CHOIX,

TOUTE PUISSANCE DES PARENTS SUR L’ENFANT A NAÎTRE etc…

Si bien que vous, mes enfants, car vous êtes Miens – oui, je vous ai rachetés, vous m’appartenez !


IGNORANT LA VÉRITABLE NATURE DE VOS ACTES VOUS IGNOREZ AUSSI QUE LA TRANSGRESSION A EU LIEU

ET QUE DÉSORMAIS VOUS POUVEZ ÊTRE POUSSÉS D’UNE MANIÈRE INCONSCIENTE À TUER A VOTRE TOUR, soit par un nouvel avortement et combien d’hommes et de femmes peuvent se reconnaître en cela, mais aussi par un autre meurtre comme celui de tuer un enfant dans l’eau de la baignoire ou de tuer sa compagne ou son compagnon.

IL EST TEMPS, ils est temps de parler, de dénoncer, de vous ouvrir les yeux, car ne croyez pas que vous serez épargnés : la transgression ayant eu lieu, et n’étant pas maîtres de votre inconscient, vous pourrez tuer de nouveau !

Oh ! NE VOUS CROYEZ PAS PLUS FORT QUE TANT D’AUTRES !

Écoutez, écoutez !

TANT QU’ON NE NOMMERA PAS L’AVORTEMENT :

 » M E U R T R E « 

D’AUTRES MEURTRES SE PERPÉTUERONT.


On verra même les fils ou les filles, et on le voit déjà, tuer leurs propres parents, PARCE QUE DANS CES FAMILLES ON AURA PRATIQUE L’AVORTEMENT SANS QUE LES ENFANTS LE SACHENT.

Et tout cela vous laissera de plus en plus INDIFFÉRENTS parce que la plupart d’entre vous avez déjà commis ce crime ET QUE VOUS N’EN ÊTES PAS GUÉRIS !

Il est temps,

Il est temps ENCORE de vous sauver.

O mes frères les hommes, mes soeurs,


Quand donc m’écouterez vous ?

ON VOUS MENT, ON VOUS MASQUE LA VÉRITÉ, mais je viens, je viens à vous pour DÉVOILER, RENDRE A LA LUMIÈRE, NOMMER, LIBÉRER et SAUVER.

Que toutes celles qui ont avorté…Et tous ceux, hommes et femmes, qui ont conseillé ou voulu ces avortements, viennent m’en demander pardon en confession.

Afin que je puisse PANSER CETTE BLESSURE et REFERMER LE LIEU DE LA TRANSGRESSION.

Afin que VOUS PUISSIEZ par mon Amour ÉCHAPPER A LA CONSÉQUENCE DE VOS PROPRES ACTES afin que VOUS PUISSIEZ ÉCHAPPER AU BASCULEMENT EN VOUS DE L’HORREUR VERS LA RÉCIDIVE ET LE PLAISIR !

Il est ENCORE temps, hommes malheureux, d’empêcher que tu ne sois entraîné vers des malheurs plus grands.


QUI N’A PAS PÉCHÉ ?

Le plus grave n’est pas d’avoir péché, mais de ne pas le reconnaître, de ne pas m’en demander pardon, DE NE PAS PRENDRE LE CHEMIN DE GUÉRISON.

Oh! Cessez de vous torturer.

Venez vous sauver dans mes bras aimants !

Revenez, revenez à la vie, à ma Vie, à l’Amour de Mon Coeur.

Entendez-Moi,

OUVREZ LES YEUX !

REVIVEZ.

sauveur

Jésus, VOTRE SAUVEUR.


Via Monique-Marie – 6ème cahier d’Amour – page 25


 

Publicités

Maintenant ose encore parler de ma Miséricorde,Message de Jésus à Monique-Marie…du 12 novembre 2009*


Miséricorde de Dieu

Maintenant ose encore parler de ma Miséricorde, car parmi les âmes qui m’aiment beaucoup

encore ne l’ont pas comprise.

S’ils l’avaient comprise ils ne s’inquièteraient pas des annonces de châtiment qui se répandent, mais au lieu de cela ils se jetteraient à mes pieds pour implorer cette Miséricorde afin qu’elle les épargne.

Car celle-ci veut réellement vous sauver tous, elle veut se répandre dans chaque coeur
afin de leur rendre LEUR HUMANITÉ et elle attend pour cela des âmes qui l’ont expérimentée et qui l’implorent.

Elle attend des âmes qui par la force de leur supplication, par la confiance sans borne en Elle, par la certitude de notre Amour empêcheront tout châtiment.

Elle cherche des INTERCESSEURS, DES COEURS CONFIANTS !

Qu’attendez-vous ?

Appelez, implorez ma Miséricorde.
Réjouissez-vous de la sentir se répandre partout dans vos vies.
Célébrez-là , témoignez d’Elle à vos frères, transmettez-la en vivant d’Elle.

Soyez sûrs d’Elle,aimez-la, remerciez-la, louez-la, et tout châtiment s’éteindra de lui-même, car notre miséricorde veut la conversion de TOUS LES HOMMES, leur retour vers le Père, leur bonheur.

Elle veut apprendre à chacun de quoi est fait le Coeur de leur Dieu, de quelle brûlure Il se consume, de quel Amour Il bat !

O hommes de peu de foi !

Ne vous ai-Je pas manifesté Ma Miséricorde DEPUIS 4000 ANS ?

Alors quand entendrais-je enfin tous mes enfants me glorifier pour Elle ?

Quand verrai-Je vos mains se lever pour la chanter sur toutes vos places publiques, dans tous vos sentiers, dans tous vos villages, afin qu’aucun châtiment jamais plus ne frappe à cette terre que nous aimons plus que vous-mêmes !

crucifix Kreuz

Hommes de peu de foi !

O mon peuple, en qui croyez-vous ?

Ne m’avez-vous pas vu sur la Croix ?
Ne me voyez-vous pas chaque jour sur les croix que vous avez dans vos maisons ?
Ne m’avez-vous donc jamais regardé ?
N’avez-vous donc pas encore compris que la Justice est là …
DANS MES BRAS CRUCIFIES,
DANS MON COEUR TRANSPERCE,
DANS MA COURONNE D’ÉPINES ?

N’avez-vous pas encore compris que j’aime l’humanité à un point extrême ?
Que je ne peux me réjouir d’aucun châtiment et qu’il ne peut avoir lieu que si vous n’implorez pas ma Miséricorde, si vous n’y croyez pas assez, si vous ne la célébrez pas,
si vous n’en vivez pas, si celle-ci n’est pas votre unique raison de vivre ?

Levez-vous donc, peuple encore incroyant, Pour supplier Celle qui peut tout pour vous, AFIN QUE L’AVENIR DU MONDE ne SOIT PAS BOULEVERSÉ !

Votre Jésus.


12 novembre 2009 – 6ème cahier d’Amour – page 83


 

NOTRE JÉSUS ÉPUISÉ et TOMBÉ sur la route du CALVAIRE, nous parle du  »SAINT SACRIFICE DE LA MESSE » par Monique-Marie…Avril 2008*Captures d’écran (4)


croix jesusLE SAINT SACRIFICE DE LA MESSEcroix jesus

monique-marie-1

monique-marie-2

monique-marie-3

monique-marie-4

Église_Saint-François-Xavier,_Paris_September_2012


Message de Jésus.. reçu par Monique-Marie*Aucun de ses os ne sera brisé ! »*


passion-w532

« Mais ils ne lui brisèrent pas les jambes ! » Écris pour Mon peuple, Israël !
Oui, Mes jambes que le soldat devait briser par ordre de Pilate ne le furent pas ! Et cela contre toute attente, car quel soldat aurait osé désobéir en ces temps là aux ordres tout puissants du représentant de l’empereur, surtout sans devoir en retirer aucun profit personnel ? Aucun. Aucun même n’en n’aurait eu la simple idée. Mort ou pas mort, le soldat aurait dû Me briser les jambes. Or, il ne l’a pas fait.

Il a désobéi.

Est-ce possible qu’il ait agi ainsi de lui-même ? Non, cela est impossible !

C’est Mon Père, Mon Père tout puissant sur le cœur des hommes qui le lui a commandé, c’est Mon Père tout puissant et miséricordieux qui, de cette façon voulait encore parler au cœur de Ses prêtres qui connaissaient parfaitement cette parole de l’Écriture : « Aucun de ses os ne sera brisé ! ». C’est Mon Père qui voulait encore enseigner ceux qui parmi eux le voudraient. C’est Mon Père qui voulait encore les aider à Me reconnaître.

pere fils

Et c’est à cause de cela, ce jour-là, parce que Mes os ne furent pas brisés que certains crurent en Moi ! Mais d’autres, hélas, ont encore résisté ! Ils n’ont pas voulu ! Aujourd’hui vous êtes leurs fils et leurs filles spirituelles, vous qui écoutez toujours leurs paroles, accepterez-vous enfin que la désobéissance aux ordres de Pilate, pour réaliser Notre Sainte Écriture, soit un signe supplémentaire de Mon Essence Divine !

Le voudrez-vous, ô Mon peuple ! Je vous laisse Mes Larmes, Mon Sang Précieux, toujours aux pieds de Ma Croix, pour vous appeler encore ? M’entendrez-vous ?

jesuspleure

Votre Jésus
Qui ne peut être
Et ne sera jamais quelqu’un d’autre que Votre Jésus.
Éditions rassemblement à son image –
Sixième cahier d’amour – page 37

réf: Jn 19, 31-37

http://liaison.lemoyne.edu/Charbonneau%20transperc%C3%A9.htm

 


 

Vidéos (2) Message de JÉSUS + *Chapelet pour la conversion des musulmans* dicté à Monique-Marie (France)


herbier-aubepine-feuille

Le 31 Décembre 2009

De Jésus à Monique-Marie (France)

 

Ma fille bien-aimée, Je t’ai donné au cours de la messe à la Chapelle miraculeuse de la Rue du Bac à Paris, cette parole jaillie de Mon Cœur brûlant, pour que tu l’écrives et la transmettes. Oui, ils sont là, ceux que Mon Cœur cherche ! Oui, ils sont là vos frères musulmans, qui ne Me reconnaissent encore aujourd’hui que comme un prophète ! Oui, ils sont là, ceux que Je veux amener à Mon Corps Glorieux.

(Extrait du 6ème Cahier d’Amour p 93 à p95)

barrefleurs

Sur les gros grains, vous direz (dire 1 fois) :
Par les Saintes Plaies de Jésus et les Larmes de Sa Sainte Mère.
Sur les petits grains, vous direz : (dire 10 fois) :
Doux Père, faites-leur connaître Votre Fils.

chapelet

Oui, Mon père est DOUX, et cette appellation qu’enfin les hommes Lui attribueront et particulièrement les Français, bouleversera Ses Entrailles !
Oui, Mon père est DOUX, et cette affirmation guérira les cœurs blessés de ceux qui la prononceront !

barrefleurs

Message de Jésus …reçu par Monique-Marie *RAPIDEMENT, vous délaissez le cadeau que Je Suis… ET VOUS ME LAISSEZ SEUL EN VOUS !*


1204301559153

Un fils viendrait de recevoir de ses parents un cadeau extraordinaire, celui de tous ses rêves, celui de toutes ses espérances…
76827787
Ce fils émerveillé commence tout d’abord par regarder le magnifique présent, l’examine encore, le contemple, le tourne, le retourne, et rapidement, se rend compte de l’énormité de son prix par rapport aux moyens de ses parents, s’en étonne, s’en inquiète et se demande comment ils ont pu le lui acheter…
Mais ce n’est pas possible, comment ont-ils pu faire, où ont-ils trouvé l’argent ?
76827787
Bouleversé, il va du père à la mère, les embrasse, les embrasse encore, s’empourpre, pleure, regarde de nouveau la merveille, retourne vers eux, puis, tellement ému, finit pas se taire…
Que dire, comment remercier ?
76827787
Car il en est sûr maintenant, il a certainement fallu des années pour que ses parents peu fortunés puissent lui offrir un tel présent ; ce n’est pas possible autrement, il a fallu des années !
Alors il essaie de se souvenir. Il recherche dans sa mémoire les traces de cette préparation secrète. Il retrouve des instants, des petites remarques, des indices dont il ne s’était pas aperçu. Il se rappelle encore de moments particuliers où son père et sa mère semblaient inquiets. Il se souvient même de conciliabules secrets qu’il avait vaguement remarqués. Il se souvient.
76827787

llefleuriste
76827787
Il mesure, oh non pas complètement, il mesure un peu; à peine, combien ils ont dû travailler, se fatiguer, faire des heures supplémentaires chez les uns ou chez les autres. Il se souvient, il se souvient ! Il ne sait plus que dire. 2328-2913-large
Il lui revient alors aussi en mémoire sa manière quelquefois de leur parler, son ingratitude, les remarques blessantes qu’il lui arrivait de faire, ses exigences, ses tracasseries, alors qu’eux pendant ce temps, en silence, se privaient, se fatiguaient, inventaient des moyens pour pouvoir un jour lui offrir ce qu’il désirait si ardemment !
76827787
Que peut-il dire maintenant ? Que peut-il faire ?
Il reste immobile, penché, se tait et ne peut retenir ses larmes qu’il ne connaissait plus depuis longtemps…

Est-ce possible qu’ils m’aiment à ce point, est-ce possible qu’ils aient fait tout cela pour moi, sans même que je ne m’en rende compte ? Le temps passe, le temps passe, le fils continue à se taire…

C’est qu’il ne contemple plus maintenant l’objet offert mais l’amour manifesté !
2328-2913-large
76827787
Et le temps passe encore…
Le repas attend, mais qu’est-ce qu’un repas à côté de cette reconnaissance émerveillée ?
Le temps ne compte plus et voici que dans ce silence du fils, ce silence bouleversé, voici que ses parents se trouvent remerciés de tout, consolés de leurs peines, mille et une fois récompensés.
76827787
Ils oublient alors toutes les ingratitudes, toutes les dissensions, toutes les blessures.
Seul l’amour demeure, cet amour qui comble le fils…
Quand enfin il se lève, ce fils est devenu un autre : il a été nourri d’amour, il a été nourri du don.
Il est tout neuf et c’est lui qui les sert !
2328-2913-large

76827787
Chers enfants, si je vous ai raconté cette parabole, c’est pour vous enseigner qu’il devrait en être au moins ainsi, au moment de l’action de grâces, de ce moment particulier où vous venez, non pas de recevoir le cadeau de vos rêves, MAIS LE PLUS BEAU CADEAU QU’UN ÊTRE HUMAIN PUISSE RECEVOIR ET DÉSIRER… le Présent des présents, votre Dieu même !

 

Et pour arriver sur l’Autel, votre Dieu n’a pas sacrifié des heures ni des journées, MAIS SA DIVINITÉ MÊME EN VENANT SUR TERRE ET SON HUMANITÉ EN MOURANT SUR LA CROIX. Il a tout sacrifié pour vous nourrir et vous sauver !
76827787

Or souvent après m’avoir reçu, au lieu de me contempler COMME CE FILS RECONNAISSANT, au lieu de vous extasier silencieusement sur ce présent que je vous offre amoureusement, et qui est moi-même, au lieu de pleurer de joie en vous souvenant de mes souffrances pour vous sauver, au lieu de mesurer l’indicible bonheur que vous avez de me connaître et d’être rachetés, au lieu de pleurer sur vos ingratitudes et vos péchés, au lieu de goûter votre Dieu vivant, au lieu de vous nourrir de mes grâces, au lieu de vous laisser guérir,au lieu de vous laisser aimer, au lieu de vous laisser consoler, au lieu de vous laisser chérir encore et toujours… vous pensez à autre chose !
76827787

holy-tabernacle-of-angels

RAPIDEMENT, vous délaissez le cadeau que Je Suis… ET VOUS ME LAISSEZ SEUL EN VOUS !
76827787
C’est comme si le fils de la parabole, au lieu de rester en silence bouleversé, avait jeté le cadeau à peine ouvert dans une armoire Vous faites cela mes chers enfants, vous faites cela ! Sans le savoir,
SANS VOUS EN RENDRE COMPTE, par ignorance, mais vous faites cela !
2328-2913-large
76827787
Si bien que vous ne vous nourrissez pas de mon Amour ; vous ne vous abreuvez pas de ma tendresse : oh l’Action de Grâces !
C’EST LA QUE JE MESURE CEUX QUI SE DÉLECTENT DE MA PRÉSENCE VIVANTE EN EUX ;
C’est dans ces âmes que je suis consolé !
2328-2913-large
76827787
Ne partez pas, Ô mes âmes, si vite ! Ne me quittez pas ! Ne me jetez pas dans une armoire vide alors que je viens de mourir pour vous ! Ne rejetez pas les grâces que je vais vous donner dans l’adoration silencieuse que vous ferez de ma Présence.
76827787
tabernacle
76827787

L’ACTION DE GRÂCES EST MON LIEU DE PRÉDILECTION :
C’EST LA QUE JE COMBLE L’ÂME AIMANTE !
76827787
Venez, venez-y vous laisser aimer à la folie !EUCARISTIA1
Votre doux Jésus.
76827787
(Monique Marie – 4ème cahier d’Amour)

Message de Jésus.. reçu par Monique-Marie.. *Lui rendant grâce il le rompit…*‏


Jesus-001-w

 

« Le Seigneur prit du pain dans ses mains saintes et adorables et levant les yeux au ciel vers son Père, et lui rendant grâce, il le rompit… »

 

Chers enfants de mon Coeur, avez-vous bien pesé ces paroles :
« levant les yeux au ciel vers son Père et lui rendant grâce ! »

Mais lui rendant grâce de quoi ?

De quoi, chers enfants ? De quoi pouvais-je lui rendre grâce à ce moment-là ?

Y avez-vous songé ?

110435565e9

Je lui rendis grâce de ma Passion qui dans quelques heures allait commencer ! Oui, je lui rendis grâce de cette horrible Passion, des traitements abominables dont j’allais être affligé, des gifles du Sanhédrin, de ses mépris, de ses injures, de sa haine.

 

Je lui rendis grâce des crachats, de la couronne d’épines, de l’abandon de mes amis, des blasphèmes, du vinaigre, du transpercement de mon Coeur.

 

Oui, je lui rendis grâce de tout cela, car c’est cela même qui ferait votre salut, cela serait votre délivrance !

 

Oui, je remerciai alors mon Père de son plan d’Amour pour vous, qui me sacrifierait à sa Miséricorde et me rendrait dans quelques heures, méconnaissable pour tous, objet d’ignominie, rebut de l’humanité !

 

Oh comme je lui rendis grâce et comme son Amour se manifesta à cet instant !

 

Comme notre union fut parfaite ! Comme je le vis, lui, expirant sur la Croix, avant moi. Comme je le vis, défiguré, flagellé, fouetté, lacéré, giflé, insulté et déjà crucifié et écartelé, avant moi. Comme je le vis couronné d’épines et ensanglanté !

 

media-306545-2

Alors oui, je vous rendis grâce, Ô mon Père, je rendis grâce à votre miséricorde infinie, à vos larmes infinies, à votre silence infini, à vos blessures infinies, à votre Coeur déchiré, à votre Loi parfaite, à votre Sainteté parfaite, à votre grandeur sublime, à votre anéantissement total, et j’exultais d’être en Vous, le Fils Unique, Verbe de Dieu, descendu du Ciel, incarné, pour Vous faire connaître au monde !

 

Oh comme notre union me fut chère, Ô DOUX PÈRE !
Oh comme elle me fut l’ancre solide, inébranlable de ma Passion !

 

Enfants, enfants, dans la très sainte Consécration, que ces mots deviennent pour vous VIVANTS ! Aimez, aimez alors intensément mon Père, en qui je suis, et qui à cet instant avec moi, souffrit toute ma Passion.
jesus-sur-la-croix---jean-georges-cornelius

Votre frère, Jésus-Christ, Vivant.

Monique Marie – 4ème cahier d’Amour – p21.

Message de Jésus reçu par Monique-Marie *La communion et l’Adoration‏*


adorationdesmages

…….En général dans cet office d’adoration, un certain nombre d’entre vous s’agenouillent respectueusement car ils savent que je suis là, moi leur Dieu,

Invisible certes pour leurs yeux,

mais Visible dans leur foi !

images14

sacred-heartflws2

Cet agenouillement est non seulement nécessaire, car il est la manifestation d’un des dons de l’Esprit-Saint : la crainte de Dieu ; mais surtout il vous rapproche infiniment de moi, car ma Joie est telle de vous voir me reconnaître comme votre Sauveur bien-aimé, que j’accours alors vers vous et vous relève !

Oh ne croyez jamais que vous vous relevez seul après un agenouillement !

2Hearts_bar

Sentez au contraire mes bras miséricordieux le faire et mes lèvres vous baiser dans un Amour de compassion indicible ! Sentez mon regard d’une infinie douceur se poser sur vous  ! Sentez la paix, ma Paix que je vous donne ! Rappelez-vous des images de mes fils bien-aimés sur terre, les papes, relevant ceux des évêques se jetant à leurs pieds.

eustache_lesueur_gr_arts_et_cloitre1

sacred-heartflws2

C’est ainsi que je fais mes chers enfants, après chacun de vos agenouillements, et c’est pourquoi ils vous sont si précieux !premiere-communion

Cependant, beaucoup d’entre vous, ayant donc entrevu dans leur âme, ce mystère insondable de ma présence Réelle dans la Sainte Hostie, et s’agenouillant pour le manifester, viennent par contre me recevoir dans la Sainte Communion debout ! Mes enfants, je vous enseigne !

Ostensoir_ws1001423509

Si çà distance, vous adorez ma Présence, en vous agenouillant, à plus forte raison devez-vous vous agenouiller quand vous vous approchez de moi jusqu’à me goûter et me manger, quand je viens sur vos lèvres et pénètre dans vos corps, quand je m’abaisse jusqu’à me donner à vous dans une Passion d’Amour brûlant !

1237294888__622-

Ô mystère des Mystères ! Ô Splendeur de Miséricorde ! Ô infinie bonté du Père ! Ô indicible Grandeur !premiere-communion

Au plus vous vous approchez physiquement de ma Présence Réelle, au plus votre âme la ressent et doit amener votre corps dans un mouvement d’amour libre et amoureux à se prosterner devant moi ! Ce n’est pas un question d’obligation, c’est un mouvement d’Amour, le même qui vous a porté à vous agenouiller pendant l’Adoration, le même. D’où vient que vous faites une différence ?

1237294888__622-

premiere-communion

Dans la Sainte Liturgie à laquelle vous venez de participer, ne me suis-je pas offert en Victime pour que vous puissiez manger mon Corps ? N’étais-je pas l’Agneau Immolé devant vous il y a quelques minutes, au moment de la consécration ? N’ai-je pas transformé en mourant sur l’Autel, le pain et le vin en mon Corps et mon Sang ? Ne s’est-il pas passé là ce qui justement permettre votre adoration ?premiere-communion

Ô mes enfants, mes tout-petits, comprenez ! Laissez votre âme se dilater aux merveilles de notre Amour, laissez vos âmes assoiffées s’abandonner à la folie de votre Dieu ! Je vous enseigne mes petits enfants.

1237294888__622-

Seuls ceux qui sont petits se prosternent !
Seuls ceux qui sont petits goûtent les fruits de la Sainte Eucharistie !premiere-communion

Oh que celui qui a des oreilles entende !

Et que la Joie de mon Père les ravisse !

Votre Jésus immolé à chaque Eucharistie.
Votre Jésus, Roi de dérision à chaque Eucharistie mal célébrée.
Votre Jésus, Roi couronné d’épines.
Votre Jésus, Roi des nations et des coeurs humbles et humiliés.

premiere-communion

Source : Monique Marie – 4ème cahier d’Amour)

Message de Jésus à Monique-Marie..Cahier : 4 * Venir à la Messe*


a27883ac

Imaginez mes chers enfants qu’un roi vous ait invité personnellement dans son palais !

barra 2 rosas y piedras brillando

D’abord vous avez été bouleversé(e), confondu(e) de reconnaissance, étonné(e) de tant de condescendance à votre égard ! gif-orientale-3

 

Le roi m’invite au palais !

Est-ce possible ? n’y a-t-il pas une erreur ? Vous avez lu et relu l’invitation extraordinaire, vous avez vérifié son origine ! Mais pourquoi ai-je tant d’honneur ? Comment le roi a-t-il pu même me remarquer moi un simple sujet ? Vous n’avez pas trouvé de réponses à ces questions, mais votre coeur ne cesse d’y penser.gif-orientale-3

Qu’allez-vous lui dire, quel hommage lui faire ? Vous savez que dans l’émotion d’une telle rencontre vous risquez de ne pas savoir vous exprimer, aussi avez-vous cherché les mots qui seraient les plus aptes à traduire votre reconnaissance et vos sentiments.

barra 2 rosas y piedras brillando

Vous les avez corrigés, perfectionnés, repris, puis vous les avez appris par coeur et vous les répétez chaque jour en vue de cette grande rencontre.

Puis vous avez réfléchi longuement à la manière dont vous pourriez vous présenter. Vous avez cherché les vêtements les plus beaux, ceux qui pourraient à la fois faire le plus honneur à ce roi et vous embellir.

Le jour arrive enfin et vous êtes introduit(e) dans la salle du trône. De chaque côté de l’allée qui mène au roi, se tiennent les courtisans les plus beaux du royaume, princes, princesses, ducs, duchesses, comtes, comtesses, mais vous ne voyez rien.

images

Votre regard, toute votre personne sont happés par celui qui vous attend et que vous distinguez encore à peine tant il est loin.

 

barra 2 rosas y piedras brillando

 

Vous avancez silencieux(se) complètement absorbé(e) par cette silhouette qui, vous le sentez, n’est préoccupée elle aussi que de vous voir venir. Y a-t-il cent ou deux cents courtisans ? Vous n’en savez rien.

maisons-et-gifs--7-

Les lustres sont-ils les plus beaux de toute l’Europe. Vous n’en savez rien. Même les peintures éclatantes de cette salle du trône, sont invisibles à vos yeux fixés uniquement sur celui qui a daigné vous appeler à lui.

Enfin vous arrivez et n’osant  même pas lever les yeux vers lui, vous vous jetez à ses pieds.

 

dyn003_original_298_400_pjpeg_2626584_242582af9ab6da7a09ca263a4662740d

 

Et bien sachez chez enfants que c’est ainsi que vous devriez venir à la Sainte Messe.

 

 

Tout d’abord il faudrait de cette manière vous y préparer car c’est Moi votre Roi, le Roi des Rois, Jésus-Christ, qui vous y convie avec le Père et l’Esprit.

Et c’est ensuite de cette manière que vous devriez pénétrer dans ma Sainte église.

images

Or, beaucoup d’entre vous, encore inconscients de ce qui va réellement se passer, encombrent les heures qui précèdent cette rencontre nuptiale de mille préoccupations, sans même penser à ce rendez-vous extraordinaire, si bien qu’ils arrivent distraits,  le coeur et les pensées complètement éloignés de ce que j’ai préparé pour eux.

De plus, au lieu de s’avancer directement vers Moi, ils s’attardent à parler aux courtisans, à leur sourire, à les embrasser, à demander de leurs nouvelles, si bien que lorsqu’ils arrivent enfin au bout de l’allée royale, ils sont tellement encombrés de paroles qu’ils n’entendent plus Mes soupirs d’Amour,

 

 

Mes désirs d’épousailles célestes et repartent comme ils sont venus !

Jesus_Sai_496X645

Oh enfants, enfants de Mon Coeur, venez épouser votre Roi à chaque Sainte Messe, et pour cela, préparez-vous !

 

Même au milieu de vos occupations, pensez à votre Époux qui vous attend pour ces Joies Célestes.

 

Voyez-Moi au Saint Tabernacle éperdu d’Amour et donnez-Moi à tout instant vos coeurs, afin que Je puisse les combler quand, dans le Saint Sacrifice, Je me donnerai encore tout entièrement à vous.

10239525

Quand vous rentrez ensuite dans Mon église, ne vous préoccupez plus de ceux qui y sont, ne choisissez pas ce moment ultime pour leur parler, car l’Amant désire son épouse pour Lui seul.

barra 2 rosas y piedras brillando

Choisissez aussi vos vêtements. Ne venez pas Me recevoir en tenues négligées, mais vêtez-vous simplement de vêtements décents qui toucheront Mon Coeur !

Enfants, enfants, vous avez le plus grand trésor de l’humanité !
Ne le galvaudez plus !

 

St. Peter Invited To Walk On The Water by Francois Boucher

Alors Moi, le Roi des Rois, Je pourrai M’abaisser vers vous pour vous relever et vous élever à Ma propre dignité.

Votre Époux Jésus-Christ.

barra 2 rosas y piedras brillando

Monique Marie – 4ème cahier d’amour – venir à la messe – p18.

Jésus raconte à Monique Marie ,un fait vécu en Hollande, au XIXème siècle * Prêtre pour la Vie*


 

 « (…) Page 63 – Sixième cahier d’amour)

I-Moyenne-1114-sixieme-cahier-d-amour-de-monique-marie.net

 

 

Un jour,

à une réunion de pasteurs protestants, on vint demander de porter secours religieux à un homme tombé sur la route à 2 kilomètres de là et transporté mourant dans une maison voisine.

L’un deux s’y rendit et trouva le moribond dans un désespoir affreux qui augmenta lorsque le pasteur dévoila sa qualité de ministre protestant :

 

– Allez, allez, lui dit le mourant, vous ne pouvez rien pour moi, rien, rien !

– croyez que Dieu vous pardonne et vous serez pardonné, lui dit le pasteur.

– j’ai pu le dire aux autres répondit le moribond… car je suis moi-même pasteur protestant, mais je ne l’ai jamais cru : je sais qu’il ne suffit pas de se croire pardonné pour l’être réellement devant Dieu.

 

Le pasteur voulu faire de nouveaux efforts, mais le mourant, plus désespéré encore, ne l’écoutait même pas et au bout de quelques instants, il reprit :

 

Je suis pasteur protestant, mais je suis aussi prêtre catholique, prêtre qui s’est écarté de la vraie voie ; c’est un prêtre catholique que je voudrais.

Lui, me donnerait L’ABSOLUTION. Vous, vous ne pouvez rien, que chercher à m’illusionner… et mon repentir n’est pas assez pur, assez parfait, pour que Dieu efface mes crimes et mon apostasie sans l’absolution d’un prêtre. »

 

Le pasteur eut beau faire, le désespoir du malheureux allait croissant et sa supplication après un prêtre catholique devint si touchante, si déchirante, que le coeur du pasteur lui-même s’ouvrit à la Grâce :

 

– Moi aussi, dit-il à son tour, je suis prêtre catholique qui, comme vous, a fui la voie étroite pour courir dans la voie large ; confessez-vous, je vais vous donner la dernière absolution.

– Quoi ! Vous… vous êtes aussi prêtre catholique ?

 

– Oui, mon pauvre frère, et votre désespoir est le coup de grâce qui me ramène pour toujours au catholicisme… confessez-vous. »trepas

 

Tous les deux pleuraient à cette confession, car les fautes de l’un n’étaient-elles pas celles de l’autre ?

 

Ce fut pour le mourant un moment d’indicible Joie. Et le prêtre apostat donna l’absolution à cet autre prêtre, absolution valide, car un prêtre coupable conserve tous ses pouvoirs, nul ne peut les lui retirer !

Il le fit ainsi rentrer de nouveau dans l’Église Catholique. Moins d’une heure après, le mourant finissait dans un sourire de bonheur sa vie de remords et son agonie commencée dans le désespoir.

 

Revenu à la réunion où on l’attendait impatiemment, le pasteur raconta ce qui s’était passé.

Les autres ne voulurent point d’abord ajouter foi à son retour subit au catholicisme ; mais il les quitta bientôt en disant : « dans l’Église Catholique seulement, je retrouverai la Paix de l’âme que j’ai perdue en la quittant.

Cette rencontre est pour moi un coup de Grâce. Le catholicisme seul donne la Paix pour mourir. » Peu après, il abjura le protestantisme et mena une vie de pénitence.

 

Votre Jésus. »

 

Extrait d’un Message de Jésus à Monique-Marie *LA BÉNÉDICTION (pour le pardon)*


Chère enfant bien aimée.

Je t’ai appris à guérir, apprend à guérir à tes frères.

à_fleurs_de_pommes

Une des grandes souffrances psychologique de votre génération est l’impossibilité à laquelle vous êtes très souvent incapable  de pardonner, particulièrement aux personnes que vous côtoyez régulièrement.

Alors quand une personne vous a blessé et qu’elle habite Loin de vous, à défaut de pardonner, vous pouvez ne pas y pensez, et ce n’est qu’à l’occasion de rencontres, que la blessure se rouvre.

Mais lorsqu’il s’agit de personnes que vous côtoyez régulièrement dans votre travaille, dans votre ville ou votre village, où même votre immeuble, le pardon vous semble impossible.

 

Il y a un remède à cette souffrance et le remède est la bénédiction.

 

Il ne s’agit pas d’un remède plus ou moins efficace et qui agit que partiellement…

Il s’agit d’un REMÈDE QUI GUÉRIT DÉFINITIVEMENT.

 

Alors comment faire, il s’agit de poser un acte de volonté pur , qui consiste à me demander, de BÉNIR les personnes en question.

Chaque fois que vous les rencontrerez vous direz …

Ô SEIGNEUR BÉNISSEZ – LES  ET QU’ÉCLATE AINSI VOTRE PUISSANCE SUR LE MAL.

 

Vous répéterez cette phrase aussi longtemps que vous les apercevrais.

 

Vous verrez des miracles s’accomplir , d’abord en vous parce que la souffrance réveiller par cette rencontre, s’atténuera et finira Par disparaître, grâce à cette prière, qui vous fera DÉTACHEZ DE VOUS – MÊME , DONC DE VOTRE SOUFFRANCE.à_fleurs_de_pommes

ENSUITE PARCE QUE MA VICTOIRE SUR LE MAL SE MANIFESTERA TÔT OU TARD DANS LES RELATIONS AVEC CES PERSONNES.

Ô CROYEZ CROYEZ EN MA PUISSANCE SUR LES TÉNÈBRES ET N’EMPÊCHER PLUS MON RÈGNE DE S’INSTAURER.

CAR VOUS DÉTENEZ EN VOS ESPRITS

ET VOS ÂMES LE POUVOIR

DE ME FAIRE DESCENDRE,MOI

LA PAIX SUR LA TERRE.

 

Bien que chrétien vous ne connaissez pas le chemin pour y arriver.Le voici mes chers enfants égarés. Mes chers enfants attristés.

Mes chers enfants blessés, je veux vous guérir de cette grande infirmité qui engendre BEAUCOUP DE MALADIES.

DEMANDEZ,DEMANDEZ -MOI DE BÉNIR

QUICONQUE VOUS FAIT DU MAL.

PRONONCER LA PHRASE QUE

JE VOUS DONNE ICI AVEC FOI.

SEIGNEUR BÉNISSEZ-LES ET

QU’ÉCLATE AINSI VOTRE PUISSANCE SUR LE MAL.

 

Ne réfléchissez plus, agissez.

JE RÈGNERAI SUR TOUT,ET VOTRE JOIE SERA COMPLÈTE.

 

N’oublier jamais de demander en même temps la douce intercession de ma sainte Mère.Ô chère enfant, votre Dieu se réjouie car des merveilles vont s’accomplir.

Vous allez apprendre à pardonner,par moi ,vous allez apprendre à vous libérer par ma puissance de pardon, vous allez revivre.

 

Faite, faite,exercer, ce que je vous donne comme un trésor pour ce temps de souffrances.

< Amen, Amen enfant , Je vous refais,

vous soignes , Je vous guérit, n’attendez plus .

VOTRE DIEU SI BONQUACAHAMO

Extrait – Message de Jésus reçu le 2 novembre 2003 …par Monique-Marie *LES SAINTS INDIGENTS.*


 

 

Ma fille, ma fille, écris vite .

Le temps presse pour mon Amour :

 

Il faut maintenant concevoir d’autres saints, non plus seulement ceux qui par leurs vertus ont édifié leur entourage, ceux qui, par leur charité, leur abnégation ont été reconnus comme saints.

 

Il me faut des saints pauvres, humiliés, malades, incapables.

Il me faut, à moi, ton Dieu, des saints nerveux, coléreux, impatients, fatigués.

Des saints marqués de toutes les faiblesses et les péchés de votre monde déformé par le péché.

Il me faut des hommes et des femmes infirmes,
pour remplir mon Ciel.

 

Car votre temps a outrepassé les limites de l’abjection et votre génération est entachée des crimes commis contre mon très saint Nom.

 

Chaque âme est marquée par l’impureté de ce temps, l’égoïsme de votre génération, son adultère à mon égard, ses blasphèmes, son désir de nuire à l’homme.

Les âmes ainsi tachées restent MIENNES et c’est ainsi tachées qu’elles viendront à moi.

 

Oui, il me faut ces âmes sans force, salies, désespérées, ces tempéraments malades.

 PARIS-FEATURE-HOMELESS

Ce sont mes saints d’aujourd’hui.

 

Et ce n’est plus pour leurs vertus qu’on les béatifiera, mais pour leurs incapacités, leurs indigences, leurs infirmités ENFIN DÉPOSÉES DANS MON COEUR.

 

Tu es pure, Monique Marie. Sois-en sûre. N’AIE PAS PEUR DE MON JUGEMENT. Tu es toute entière sur mon Coeur, dans mon Coeur transpercé et c’est parce que tu es si faible et si infirme que je peux d’avantage te porter jusqu’à ce Coeur. C’EST MOI SEUL QUI PEUX T’ÉLEVER JUSQU’À MOI.

 

Oui, une nouvelle génération de saints est appelée aujourd’hui : LES SAINTS INDIGENTS.

2430837255

Clame-le. Écris-le. Dis-le,

ô mon âme pauvre, ma pauvre âme.

 

Jésus.

 

Source : Extrait premier cahier d’amour

Extrait-Message de Jésus :* Le Saint jour, ô combien Saint, de la Pentecôte ..reçu par Monique-Marie*


Je ne peux envoyer l’Esprit Saint

sans l’intercession

par ma très Sainte Mère !

 227c1102

Pour comprendre cette vérité, méditez, méditez le saint Évangile !

 Méditez ce qu’ont fait mes disciples après mon ascension !

Il est écrit qu’après que je fus monté aux Cieux, mes disciples se sont réunis dans le cénacle avec ma très sainte mère, la vierge Marie, pour prier.

C’est donc sous son ardente intercession qu’ils se sont réfugiés ! Sans elle ils n’auraient pas pu garder la foi !

C’est elle qui leur a donné la force nécessaire.

C’est par elle qu’ils ont pu implorer et attendre dans la confiance ce que j’avais promis : la descente du Saint-Esprit sur leurs âmes.

Aujourd’hui, dans certaines églises dites catholiques, on fête la Pentecôte sans rappeler l’intercession de ma très sainte mère ! On omet de la nommer dans les homélies, de l’honorer, elle, l’épouse du Saint-Esprit !

 

Cette Église là n’est plus mon Église !

Je ne m’y reconnais pas et l’Esprit-Saint n’y descend plus !
C’est une fausse Église, contaminée par le protestantisme, qui a écartelé tout mon corps sur la Croix ! Ô prêtres, la joie vous est ôtée !

 

Revenez, revenez à ma sainte Mère ! Le saint évangile vous l’enseigne, car il dit bien que les apôtres attendirent dix jours avant de recevoir celui que j’avais promis. Pourquoi ?

Uniquement pour qu’ils apprennent à prier avec ma sainte Mère !1-gifs-animados-pajaros

 

Pour qu’ils se laissent enseigner par elle, pour qu’ils se réfugient sous son manteau, pour qu’ils deviennent humbles comme elle, pour qu’ils la reconnaissent comme leur Mère, puisque je la leur avais donnée en mourant, par l’intermédiaire de Saint-Jean et pour qu’ils apprennent à ne plus rien faire sans elle.

 

C’est pourquoi moi, leur doux Seigneur, je les ai fait attendre ces dix jours interminables…

 

Leur foi ainsi s’est enracinée en celle de Marie, leur certitude a été affermie et ils ont compris la puissance de son intercession.

C’est pourquoi il est illusoire de penser que j’envoie aujourd’hui le Saint-Esprit à qui ne prie pas dans la sainte Église Catholique ma très Sainte Mère.
Il est illusoire aussi de penser que l’on peut recevoir le Saint-Esprit autrement que l’ont reçu mes disciples. Je vous rappelle ce qu’ils ont fait :

Ils se sont enfermés dans le cénacle, sans aucune autre préoccupation que celle de prier !

Avec ma très Sainte Mère ils ont supplié, ils ont imploré ! Ce qui veut dire que vous devez les imiter !1-gifs-animados-pajaros

 

Il est demandé à tous les religieux et religieuses, à tous les consacrés de se retirer au maximum des occupations du monde, pour implorer dans le coeur de la Sainte Maman la descente du Saint-Esprit dans les âmes !

Il est demandé à tous ceux qui sont dans le monde de prendre du temps chaque jour pour l’appeler, car cette descente ne se fait pas d’une manière magique !

 

Regardez encore mes disciples. Ils étaient déjà bien plus saints que la plupart d’entre vous. Ils avaient prié quasiment depuis leur naissance, étant nés dans les familles juives pratiquantes.e-ascension1

Ils avaient continué de prier durant leur prime jeunesse, leur adolescence, puis dans leur vie d’homme et ils ne cessaient pas d’appeler le Messie qui devait venir, quand ils m’ont rencontré ! Ils ont ensuite vécu avec Moi.

 

Ils ont assisté aux miracles que j’ai faits pour la gloire de mon Père ! Ils ont entendu mes enseignements, mes soupirs, ma prière. Trois d’entre eux m’ont accompagnés au jardin des oliviers et saint Jean me vit sur la Croix !1-gifs-animados-pajaros

Ils me virent ensuite ressuscité et assistèrent enfin à mon ascension.

Ils étaient bien plus saints que la plupart d’entre vous ! Rendez-vous compte, ô âmes aimées, combien vous êtes loin de ces vies toutes données à Dieu dans la nation juive !

 

Vous, la plupart du temps, ne m’avez connu ou reconnu que bien plus tard et le péché vous a sali longtemps avant que je ne puisse vous laver !

Or eux ont eu besoin de tous ces événements et en plus des dix jours d’intense supplication sous le manteau immaculé de ma Mère, pour recevoir enfin le Paraclet !

 

Alors vous ! Comprenez que vous avez besoin encore plus et beaucoup plus de prières, d’imploration pour le recevoir, non que je n’aie pas le désir de vous l’envoyer, mais parce qu’il ne peut venir s’il n’est pas désiré.

 

Il faut le désirer intensément, pour qu’il puisse se déployer ; et il ne peut se déployer que par l’intercession de sa Sainte Épouse !

Car où est l’Épouse, est l’Époux !1-gifs-animados-pajaros

Les temps qui vous sont donnés pour la conversion, sous l’égide de ma très Sainte Mère Immaculée se raccourcissent ! Oh, priez-la !
Que celui qui a des oreilles entende !

 

Ô ma Sainte Église Catholique, ne laisse plus entrer dans tes murs ceux qui la détruisent de l’intérieur.

Ô mon corps mystique, broyé, humilié, défiguré par les loups qui s’y sont introduits !

Ô fidèles, écoutez ma Voix, celle du bon Berger.

 

HONOREZ MA SAINTE MÈRE, NE FAITES PLUS RIEN SANS ELLE, AFIN QUE LES TEMPS QUI VIENNENT SE RACOURCISSENT, AFIN QUE SOUS SON MANTEAU ELLE VOUS PROTÈGE.

Suppliez-la, suppliez-la pour les prêtres qui la dédaignent, qui ne connaissent pas SON AMOUR, SA MISSION PARTICULIÈRE en ces temps.31333350_p

 

Ô fidèles, ne vous laissez pas détourner d’Elle envers et contre toutes les hérésies qui s’infiltrent dans mon Église en silence, si les prêtres ne l’invoquent pas, suppliez-la.

Tenez votre chapelet contre votre coeur, blottissez-vous sans cesse et toujours plus en Elle !

Je vous enverrai ainsi une
nouvelle effusion de mon Esprit.

 

Jésus.

 Source: (3ème cahier d’amour – Monique Marie – page 24)

%d blogueurs aiment cette page :