Sainte Mechtilde…Un soir de Pâques, Jésus exprime sa Joie de: *La Résurrection*


pain-vin

Un étonnant festin.

Nous avons déjà dit que Dieu se faisait généralement connaître par des images que nous pouvons comprendre. Pour décrire sa joie du soir de Pâques, il nous invite à un étonnant festin.

Un soir de Pâques, Jésus dit:

 Voici que je veux ce soir vous offrir un festin composé de cinq mets; je vous servirai d’abord la joie mutuelle que ma Divinité et mon Humanité se sont données aujourd’hui; puis la joie que j’ai ressentie lorsque, pour compenser les amertumes de ma passion, l’amour fit tressaillir mes membres sous l’effet des délices surabondantes de sa douceur.

Résurrection1

Je vous servirai aussi la joie que j’ai éprouvée lorsque je présentai à mon Père comme un gage de haut prix, mon âme avec toutes les âmes que j’ai rachetées; et cette autre joie que me donna mon Père en me communiquant la pleine puissance d’honorer, d’enrichir et de récompenser mes amis acquis par moi au prix de tant de labeurs.

jesus-et-dieu

Enfin, le dernier de ces mets sera la joie que j’éprouvai en voyant le Père associer à mon règne éternel, mes rachetés devenus mes cohéritiers et les convives de ma table... Si donc quelqu’un veut me faire ressouvenir de ces cinq joies spéciales, pour la première je lui donnerai, dès ce monde, s’il le désire, le goût de ma divinité; pour la seconde, le don de me connaître; …

père éternel

Pour la troisième, je présenterai son âme à mon Père à l’heure du trépas; pour la quatrième, je l’associerai au fruit de ma Passion et de mes souffrances; enfin, pour la cinquième, je lui donnerai l’aimable société de mes saints. (Le Livre de la Grâce spéciale, première partie, chapitre XIX, 34)

Sainte Mechtilde rend grâce, et le Seigneur lui dit qu’il considère la gloire de ses membres comme étant sa propre gloire… et qu’il a le pouvoir de récompenser, honorer et élever ses amis et celui de leur témoigner son amour selon sa libre volonté…

fleur de dieufleur de dieu

jésus Mort-et-résurrection-de-Jesus-Christ

barre-rouge

La gloire donnée à son corps, c’est qu’il puisse être partout, en son Humanité, comme il l’est par sa Divinité, avec tous et chacun de ses amis, partout où il veut.

fleur de dieu

Aucun homme, si puissant qu’il soit, n’a jamais et ne pourra jamais posséder ce pouvoir. (Le Livre de la Grâce spéciale, première partie, chapitre XIX, 35)


http://voiemystique.free.fr/mechtilde_hackerborn_08.htm

%d blogueurs aiment cette page :