*La Vie après la Vie*-Article Gospa News*Divers textes-Ciel-Purgatoire-Enfer*


Citations
A1-CITATIONS SUR LA MORT ET SUR LES DÉFUNTS (non-daté)
1-La mort… c’est le sommeil de l’enfant s’endormant sur le coeur de sa mère (Ste Élisabeth de la Trinité).
2-Quand on naît, tout le monde sourit autour de nous et on est le seul à pleurer. Quand on meurt, tout le monde pleure autour de nous et on est le seul à sourire (Léon Tolstoï).

3-Tout homme qui meurt « tombe en Dieu » (Karl Rahner).

4-Le masque tombera du visage de l’homme, et le voile du visage de Dieu (Victor Hugo).

5-La mort est probablement la plus belle invention de la vie. Elle nous débarrasse de l’ancien pour laisser place au neuf (Steve Jobs).

6-Il est absolument nécessaire que le terme de la vie présente coïncide avec le commencement de la vie future : là, on ne peut tolérer de différence (St Bernard).

7-Il vaut mieux rater sa vie et réussir sa mort, plutôt que réussir sa vie et rater sa mort (Vénérable Marthe Robin).

8-Contrairement à ce que l’on pense, dans la mort il y a beaucoup plus de rencontres que de séparations (Abbé Pierre).

9-Heureux ceux qui savent vivre avec les morts, c’est souvent le meilleur moyen de remplir ses devoirs envers les vivants (Bx Frédéric Ozanam).

10-Plus se multiplie dans ce monde invisible le nombre des âmes qui nous furent chères et qui nous ont quittés, plus puissante se fait sentir l’attraction qui nous entraîne (Bx Frédéric Ozanam).

11-Ah ! Je le sens, quand j’aurais sur la conscience tous les crimes qui se peuvent commettre, je ne perdrais rien de ma confiance : j’irais, le coeur brisé de repentir, me jeter dans les bras de mon Sauveur (Ste Thérèse de l’Enfant Jésus).


Citations
A2-CITATIONS SUR LE PARADIS, LE PURGATOIRE ET L’ENFER (non-daté)

1-Plutôt que de parler d’enterrement, quand une personne vient de mourir, on devrait parler d’encièlement (un prêtre).

2-Lorsque nous sommes sur la terre, nous ne sommes pas encore nés. Nous naissons lorsque nous entrons au ciel. Sur la terre, nous sommes portés dans le sein de la Mère de Dieu (St Bernard de Clairvaux).

3-Trois surprises nous attendent au Ciel : s’y voir, voir des gens que l’on ne pensait pas voir, et ne pas y voir des gens que l’on pensait voir (une soeur Clarisse).

4-Les saints m’encouragent moi aussi dans ma prison. Ils me disent : tant que tu es dans les fers, tu ne peux remplir ta mission; mais plus tard, après ta mort, ce sera le temps de tes travaux et de tes conquêtes (Ste Thérèse de l’Enfant Jésus).

5-Le Purgatoire, c’est l’infirmerie du coeur (un prêtre).

6-Le Purgatoire est sévère. Il n’est pas désolé; il faut le comparer aux déserts des anachorètes où tout est pénitence, mais qui ont leurs palmiers, leurs fontaines et qui sont visités par les anges (Bx Frédéric Ozanam).

7-La possibilité de l’enfer, ma foi l’affirme, mon espérance la rejette pour moi, ma charité l’écarte pour qui que ce soit (Père Xavier Léon-Dufour, un prêtre français, Jésuite, né en 1912 et mort en 2007).


Mort
B1-LA SAINTE VIERGE PARLE DU PASSAGE DE LA MORT (10/10/05)
Voici trois messages extrêmement intéressants que la Sainte Vierge nous a donnés à Medjugorje, au sujet de la mort.

Le premier message date de l’année 86 :
Si vous vous abandonnez à moi, vous ne vous apercevrez pas du passage de cette vie à l’autre. Vous commencerez à vivre la vie du Ciel sur la Terre.
Le second message date du 24 juillet 1982 :
Nous allons au ciel en pleine conscience : celle que nous avons maintenant. Au moment de la mort, nous sommes conscients de la séparation du corps et de l’âme. Il est faux d’enseigner aux gens que nous renaissons plusieurs fois, et que nous passons dans différents corps. On ne naît qu’une fois. Le corps, tiré de la terre, se décompose après la mort. Il ne revivra jamais. L’homme recevra un corps transfiguré à la résurrection.

Quiconque a fait beaucoup de mal durant sa vie peut aller droit au ciel s’il se confesse, regrette ce qu’il a fait, et communie à la fin de sa vie (notons au passage que le Catéchisme de l’Église Catholique dit exactement la même chose aux paragraphes 988 et suivants).

Le troisième message date du 10 janvier 1983 (extrait) :
La plupart des hommes vont au Purgatoire, beaucoup vont en enfer; un petit nombre va directement au Ciel.


Mort
B2-LA SAINTE VIERGE NOUS DIT QUE FAIRE QUAND NOUS PERDONS UN ÊTRE CHER (04/12/06)
Voici un message très court mais extrêmement important que la Sainte Vierge nous a donné à Medjugorje. Ce message n’est pas daté mais il est souvent cité (on le trouve notamment dans le bulletin de liaison des Enfants de Medjugorje N°78) :
Chers enfants, vous devriez célébrer la mort d’un être cher avec la même joie avec laquelle vous célébrez la naissance d’un enfant !

Mort
B3-CONSACRER SA MORT AU COEUR IMMACULÉ DE MARIE ET AU SACRÉ COEUR DE JÉSUS (13/11/15)
Voici un extrait de la lettre mensuelle de soeur Emmanuel du 10 novembre 2015 :

En tant qu’apôtres de la Vierge Marie, je propose de consacrer notre mort à son Coeur Immaculé et au Coeur de Jésus, afin que ce moment crucial de notre vie appartienne déjà pleinement à Dieu par les mains de Marie.


On peut procéder en 4 étapes :
A)-Nous pouvons déjà remercier Dieu pour le moment qu’il a choisi pour nous prendre chez Lui. Quel que soit ce moment, demain ou dans 50 ans, disons à Dieu combien nous sommes confiants qu’il aura choisi le meilleur moment pour nous, dans la perspective de notre éternité.

B)-Allons plus loin, et remercions-le pour la manière qu’il a choisie pour nous reprendre. Que notre imagination ne nous fasse pas de film ! Nous souffririons alors par anticipation de quelque chose qui n’arrivera pas ! Au contraire, faisons taire l’imagination pour faire un acte d’abandon total entre les mains de Celui qui sait tellement mieux que nous ce dont nous avons besoin.
C)-Passons une nouvelle étape, et remercions Dieu pour le moment qu’il a choisi pour reprendre chez Lui la personne qui nous est la plus chère. Demain ? Dans 50 ans ? Qu’il en soit béni, car ce choix divin est le meilleur pour cette personne, pour son bonheur éternel. Là, la confiance en Dieu est grande, car elle prend sa source dans l’abandon à sa sainte volonté d’amour.

D)-Enfin, remercions Dieu pour la manière qu’il a choisie pour reprendre cet être cher. Cette démarche suppose un profond travail intérieur, car on peut rencontrer de fortes résistances. C’est alors l’occasion de basculer dans la confiance de l’enfant envers son Père… Cela peut prendre plusieurs jours, mais avec la grâce de Dieu et une foi
vive, on finit par donner notre OUI.


Entrer dans la vie
C1-IVANKA A VU SA MAMAN DÉFUNTE AU CIEL (non-daté)

Voici un extrait du témoignage donné par la voyante Ivanka le 1er août 2009, à Medjugorje, à l’occasion du Mladifest – le Festival International des Jeunes (source : Medjugorje.ws / traduit par mes soins à partir de la version anglaise).
De 1981 à 1985, j’ai eu des apparitions quotidiennes. Pendant cette période, Notre Dame m’a raconté sa vie. J’ai tout noté. Elle m’a aussi parlé de l’avenir du monde et de l’avenir de l’Église. Dès que j’aurai la permission de Notre Dame, cela sera publié.

Le 7 mai 1985, j’ai eu la dernière apparition quotidienne et ça a été l’apparition la plus longue que je n’ai jamais eue parce que Notre Dame est restée avec moi pendant une heure. Ce jour-là, Notre Dame m’a confié le dixième et dernier secret et elle m’a dit que je n’aurai plus d’apparition quotidienne; mais Notre Dame m’a promis qu’elle continuerait de m’apparaître une fois par an, le 25 juin.

De 1985 jusqu’à aujourd’hui, j’ai eu l’apparition une fois par an, le 25 juin. Mais pendant cette dernière apparition quotidienne, j’ai reçu le plus grand don, pas seulement pour moi-même mais pour le monde entier. Et parce que chaque être humain se demande s’il y a une vie après cette vie sur terre, je me tiens devant vous, ici, aujourd’hui, je me tiens devant le monde entier et je peux facilement répondre à cette question : oui, il y a une vie après cette vie, parce que par Dieu et par Notre Dame, j’ai reçu cette grande grâce de pouvoir voir ma mère défunte pendant cette apparition, et ma mère m’a dit : « Ma chère enfant, je suis fière de toi ».

Et voici maintenant un extrait du témoignage donné par la voyante Ivanka en septembre 2011, à Medjugorje (source : Leo Daly / traduit par mes soins à partir de la version anglaise).
Si vous vous demandez, ici et maintenant, s’il y a une vie après la mort, je me tiens là devant vous comme un témoin vivant pour vous confirmer qu’il y en a bien une. Notre Seigneur et notre Sainte Mère m’ont accordé cette grâce énorme de voir ma propre mère au Ciel, de la même façon que je vous vois tous ici. Ma mère m’a embrassée et elle m’a dit : « Ma fille, je suis fière de toi ».


Purgatoire
E5-MARIA VALTORTA PARLE DU PURGATOIRE (08/02/06)
Voici un enseignement que Jésus a dicté à la célèbre mystique italienne Maria Valtorta le 17 octobre 1943.
Je veux t’expliquer en quoi consiste le Purgatoire.
Les âmes immergées dans cette flamme ne souffrent que d’amour. A leur présentation à Dieu (au moment de la mort), ces âmes sont investies par la Lumière, or elles ne sont pas dignes d’entrer aussitôt dans le Royaume de lumière.
C’est pour elles une béatitude brève, anticipée, qui les rend certaines de leur salut et leur fait connaître de quoi sera faite leur éternité, et expérimenter Ma compassion pour elles, tout en les frustrant par justice d’années de possession bienheureuse de Dieu.

Elles sont alors immergées dans le lieu de purgation, elles y sont investies par les flammes purificatrices. En cela, ceux qui parlent du Purgatoire disent juste.

Mais là où ils ne le sont plus, c’est lorsqu’ils veulent définir ces flammes.
Elles sont un brasier d’amour. Elles purifient les âmes en les allumant à l’amour. Elles le font pour que l’âme soit libérée et se conjugue à l’amour du Ciel lorsqu’elle atteint cet amour qu’elle n’a pas atteint sur la terre.

Tout pivote autour de l’amour, excepté pour les vrais morts. Je parle des damnés. Pour ces morts-là, l’amour lui-même est mort. C’est en aimant au Purgatoire que vous conquerrez le Ciel, que vous n’avez pas su mériter au cours de votre vie.

Et c’est en aimant au Paradis que vous réjouirez le Ciel. Quand une âme est au Purgatoire, elle ne fait qu’aimer, réfléchir et se repentir à la lumière de l’Amour qui a allumé ces flammes pour elle. Ces flammes, en outre, lui cachent Dieu, et c’est là son tourment. L’âme se souvient de la vision de Dieu qu’elle a eu lors de son jugement particulier. Elle porte en elle ce souvenir.

Et, puisque le seul fait d’avoir entrevu Dieu est une joie, qui dépasse toute création, l’âme halète vers cette joie. Son souvenir de Dieu et ce rayon de lumière qui l’a investie à sa comparution devant Dieu font que cette âme voit, dans toute leur splendeur, ses manquements contre le Bien. C’est cette vision qui la prive de Dieu pour des années ou des siècles, qui constitue sa peine purgative.

Le tourment du Purgatoire, c’est la certitude d’avoir offensé l’Amour; au fur et à mesure qu’elle se décape, par le pouvoir de l’amour, elle accélère sa résurrection à l’amour, sa conquête de l’amour.
C’est lorsque cette expiation est achevée que l’âme, ayant atteint la perfection de l’amour, est admise dans la Cité de Dieu. ll faut beaucoup prier pour ces âmes. Vos prières sont autant de forces données au feu purificateur de l’amour. Elles en augmentent l’ardeur et hâtent le processus de purgation.

De surcroît, ces prières vous font bénéficier d’un sursaut de charité, Charité de Dieu qui vous remercie de votre coopération, charité de ceux qui peinent et qui vous remercient de vous employer à les introduire dans la joie de Dieu.


http://chere-gospa.eklablog.com/

 

%d blogueurs aiment cette page :