Message de Jésus à Fille du Soleil / Le sacrement de confession existe toujours.


Confession-avec-Jesus

« Ma fille, le péché dénature ce qui est beau, il fait éclore les maladies, il est un cancer pour l’âme. Semblable à la gangrène, son impact est terrifiant. Le péché est l’antidote de l’amour, il paralyse la grâce d’aimer dont je vous ai fortifié, l’âme pécheresse attire les anges du mal qui se réconfortent auprès d’elle, en elle, et la pousse à vouloir les satisfaire.

Ah… si mes enfants savaient, je ne me lamenterais plus sur mon peuple, les confessionnaux seraient bondés… combien le monde changerait… Faire des efforts sur soi-même pour devenir meilleur, c’est préparer son bonheur au-delà de ses espérances, l’amour a toujours le dernier mot. Sur terre, une âme aimante (en pensées, paroles et actes) a déjà atteint un niveau de gloire élevé. Celle qui passe sa vie à bénir, aimer, quittera cette terre le cœur léger, en paix. Le véritable amour ennoblit, il guérit toute maladie, toute peur. L’être d’amour sur terre exalte un doux parfum inconnu d‘elle qui enchante les anges et les saints du Ciel…. »

Être saint ne veut pas dire n’avoir jamais commis de péchés mais se reconnaître pécheur et se tourner vers Dieu humblement pour lui demander pardon pour nos fautes et recevoir son Pardon, mais aussi abandonner son ancienne façon de vivre pour une nouvelle vie tournée vers L’ÉVANGILE . Changer de vie, mettre Jésus à la première place dans tout ce que l’on entreprend.

Ce qui est important pour le Seigneur, c’est notre repentir, notre conversion, une vraie conversion fait verser des larmes et pleurer le cœur. Il faut prendre conscience de ses péchés, les regretter avec la ferme intention de ne plus recommencer, (10 commandements). Les péchés caractériels, véniels et capitaux sont aussi à prendre en considération et essayer de se corriger parce qu’ils noircissent notre âme au quotidien.

Le Sacrement de Réconciliation (confession face à face à un prêtre) existe toujours, il n’a jamais été annulé, (beaucoup de personnes prétendent que ce Sacrement n’existe plus, qu’il est démodé ;  ils se font séduire par le pouvoir des ténèbres qui suggère à leur subconscient que le péché n’en est pas un, qu’il ne faut  pas les confesser et surtout ne pas chercher à se corriger… il est nécessaire de se confesser plusieurs fois par an, une ou deux fois n’est pas suffisant puisque nos péchons chaque jour. Bien souvent certaines personnes ne se confessent pas parce que, disent-elles, elles n’ont pas de péchés dans la mesure où elles n’ont pas volé, n’ont pas tué et restent fidèles à leur conjoint. Ceci n’est pas suffisant… Un saint pèche sept fois par jour…Celles ou ceux qui prétendent ne pas avoir de péchés, savent-ils véritablement maîtriser leurs pensées, leurs paroles et leurs actes au point de ne pas avoir besoin du Sacrement de Pardon… Un péché est un manque d’amour envers Dieu, envers soi et envers les autres.

Se confesser, c’est donner une bouffée d’air frais à notre âme qui s’asphyxie sous le poids de nos péchés.


Dieu se suffit à Lui-même, le paradis céleste ne peut s’obtenir sans efforts personnels et personne ne peut faire les efforts à notre place.

«… Si vous connaissiez mes enfants, la puissance du Sacrement de Pardon, vous ne laisseriez plus mes confessionnaux vides, mon Sang laisse des traces indélébiles, rend l’âme pure, radieuse, légère… lorsqu’une âme sort du confessionnal, elle fait la joie du Ciel, mes anges sont si émerveillés qu’ils lui tirent ma révérence, c’est un plaisir pour leurs yeux de voir un de mes petits lavé dans mon Sang… ils me remercient à chaque fois d’avoir institué ce Sacrement de ma Bonté…Oh mes enfants ! Lorsque j’ai donné ce pouvoir de l’absolution à mes apôtres, le Ciel m’acclamait, mon Père me bénissait. »

« … L’âme qui avoue ses fautes à un prêtre est plongée à chaque fois dans le bain de mon Sang Rédempteur. La Puissance du Sacrement de Pardon est telle que chaque faute avouée avec sincérité est pulvérisée au contact de mes plaies. Je suis toujours présent… Lorsqu’une âme me donne ses péchés par l’intermédiaire de mes ministres, elle reçoit après l’absolution, mon Pardon sous forme de grâce, ma générosité est proportionnelle à sa sincérité. Elle ressort du confessionnal toute embaumée du parfum du lys des vallées.

Toi qui prétends m’aimer…

Viens souvent déposer tes péchés à mes pieds

Viens souvent puiser à la source de l’humilité

Sois sincère avec moi et je te ferai goûter ma paix, ma joie… CROIS »



Poursuivre la lecture ICI


https://ausouffledelesprit.org/


  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 054 autres abonnés

  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    mai 2022
    L M M J V S D
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :