Photos du contenu de la Patène lorsque le prêtre élève la Sainte Eucharistie tout juste avant la Communion…Voici ce qui est apparue sur les photos prises à ce moment là…INEXPLICABLE !!




INEXPLICABLE !!

INEXPLICABLE

INEXPLICABLE6

INEXPLICABLE3

ROSE ROUGE



LinaLuz Oficial




 

RAPPEL *DES DANGER DE L’HALLOWEN–Notre Seigneur a expliqué à Luz de Maria les Dessous de L’HALLOWEN*Une invocation de ces puissances sataniques n’est jamais sans conséquences!!


ANGES SE BATTENT

Le dernier message reçu de notre Seigneur Jésus-Christ, le 27 octobre 2018 nous dit :

« JE VOUS APPELLE À NE PAS PARTICIPER À LA CÉLÉBRATION DÉMONIAQUE DE HALLOWEEN.

 chatlafenetre30130360

 

Le mal s’est emparé d’une grande quantité de créatures humaines et il n’est pas nécessaire que vous, qui faites partie de Mon Peuple, participiez à cette célébration païenne qui amène les âmes à aimer ce qui représente le mal, ceux qui s’habillent de tenues démoniaques étant des facilitateurs pour que les démons les possèdent.

L’IGNORANCE DE MON PEUPLE EST SI GRANDE, QUE SOUSTRAIRE L’IMPORTANCE DE CET ACTE QUI PARAIT INOFFENSIF, C’EST EN RÉALITÉ OUVRIR LES PORTES AU MAL.


Comment J’aimerais que vous contrecarriez

la fête du mal de Halloween ?

rosaire

  • Je ne désire pas que vous vous déguisiez avec des vêtements religieux.
  • Je désire que vous priiez le Saint Rosaire.
  • Je désire que vous aidiez le prochain.
  • Je désire que vous donniez à manger à celui qui a faim.
  • Je désire que vous réalisiez un acte de miséricorde.
  • Je désire que vous soyez Mon Même Amour et que vous vous unissiez à Ma Mère Sanctissime dans la communion des Saints »

 

Ceci est, ce que le Christ demande à Son Peuple dont on fait partie et, ce que nous devons respecter. En déguisant les enfants en anges ou en saints pendant cette fête, vous participez et consentez à cette pratique du démon. Ce n’est pas ainsi que se contrecarre l’action du mal. L’action du mal se contrecarre avec l’Amour du Christ en nous et avec les bonnes actions en faveur de notre prochain.

 

Frères, nous devons être fermes et ne pas former les enfants et les jeunes avec des pratiques du mal, comme l’est cette fête.

 

L’être chrétien doit se démontrer et être en accord avec ce que l’on prêche. Ne soyons pas ceux qui étendent cette célébration qui s’apparente innocente, mais qui au fond sont des pratiques venant totalement du démon.

Nous, comme Peuple de Dieu, nous célébrons le premier novembre la fête de Tous les Saints. Étant une occasion pour que tous nous réfléchissions sur le bien spirituel que nous devons faire pour la Gloire de Dieu, et pour nous rappeler ces Saints et martyres qui n’ont pas été célébrés pendant l’année, peut-être en partie parce qu’ils sont méconnus.

 

Nous devons imiter les vertus des Saints, non pas les rites du mal. Nous cherchons la Vie Éternelle, et non pas les limitations du mal.

Soyons énergiques, pour ne pas consentir à ce qui n’est pas de Dieu.

Amen.

danger

Malgré une volonté apparente de faire d’Halloween une innocente farce pour enfants, l’invocation des puissances du Mal y est présente.
De nombreuses sectes, qui ont défrayé la chronique ces dernières années, sont plus ou moins complaisantes avec les rituels sataniques. Mais à quoi mènent-ils ?
Ils peuvent produire parfois: profanations de cimetières – drogue – violences – messes noires – occultisme – enlèvements et assassinats d’enfants non élucidés… Même une église de Satan se revendique comme telle !
Les pouvoirs publics tirent aussi la sonnette d’alarme: le rapport annuel 2005 de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) s’alarme de la progression sensible du satanisme en France.
Une invocation de ces puissances sataniques n’est jamais sans conséquences. Conséquences à court terme, provoquant des réunions qui peuvent transformer des jeux en drames ; conséquences à long terme en installant dans l’inconscient l’idée qu’il est possible de faire, un jour ou l’autre, appel aux forces démoniaques.


Hélas, une partie du public ne voit pas le danger et, en conséquence, comme tout est bon pour faire de l’argent, le grand commerce exploite ce filon.

Nous appelons tous les parents, éducateurs, directeurs d’école, grands-parents, chefs scouts, animateurs socio-culturels, responsables de centres aérés, etc… à ne pas s’associer, à ne pas associer leurs enfants, ni les enfants dont ils ont la charge, à des pratiques et des rites qui trouvent leurs racines spirituelles dans les profondeurs sinistres du monde d’Halloween.

En 500 av. J-C, le monde celte ne se limite pas aux régions que sont aujourd’hui la Bretagne, l’Irlande, le pays de Galles ou l’Écosse mais s’étend jusqu’à l’Auvergne et même l’Europe centrale.
Une fête venue des pratiques sataniques et païennes des Celtes La vie quotidienne de ces tribus était inscrite dans un calendrier qui se comptait, non en jours, mais en nuits, l’année finissant le 31 octobre, date approximative du changement de climat entre l’été et l’hiver.

Ainsi, à la pleine lune la plus proche du 31 octobre, les populations célébraient la fête de Samhain, défaite de Muck Olla, dieu du soleil, de l’été, des moissons et donc dieu de la vie, face au dieu Samhain, dieu des ténèbres, des nuits longues et froides, dieu de la mort. Cette célébration servait d’exutoire à la peur qu’engendrait dans ces populations paysannes la perspective de l’hiver et de la famine possible. Et comme Samhain triomphait, on disait qu’il emmenait avec lui sur la terre les âmes des défunts de l’année qui revenaient hanter les chaumières.


Cette société celte est dominée par une caste de décideurs politico-spirituels, celle des druides, instruits de sciences et de magie noire, qui parcourent la campagne les nuits de Samhain pour percevoir l’impôt dû aux sacrifices du dieu de la mort.

Les paysans payent donc en espèces ou en nature, sous la menace de recevoir un mauvais sort de la part des druides, qui tiennent ces populations par la peur et la superstition. Ensuite commencent les nuits de Samhain qui pouvaient durer pendant deux semaines à compter du 31 octobre et au cours desquelles des cérémonies de sacrifices assemblaient les populations autour de feux nocturnes pour y immoler des animaux, des esclaves ou des prisonniers ennemis, dans l’optique d’apaiser le dieu dont on craignait la puissance néfaste.
-De même, les participants se couvraient de peaux de bêtes pour apaiser ou effrayer les mauvais esprits et pensaient les tenir loin des feux en faisant le plus d’agitation possible : cris, danses et chants pour les éloigner.
Puis les druides clôturaient les cérémonies en étouffant le feu sacré qui brûlait toute l’année sur l’autel des sacrifices, avant de le rallumer avec des branches du chêne lui aussi sacré. Enfin, chaque chef de famille emportait dans sa maison des braises dudit foyer, afin d’y entretenir lui aussi ce feu au long de l’année.

danger
La christianisation des fêtes païennes

Depuis toujours, l’Église catholique eut le souci de remplacer les fêtes païennes par des fêtes religieuses et de les placer aux mêmes dates, afin d’éviter que les deux ne coexistent et ne sèment la confusion, notamment parmi les populations fraîchement converties, tentées de sombrer dans le syncrétisme.

Il en est ainsi de la fête de la Nativité placée le jour de l’équinoxe, de la fête solaire et de la fête du dieu romain Mithra, de Pâques à l’époque des fêtes celtiques du Renouveau, de la Saint Jean le jour du solstice d’été.

De même, la fête de la Toussaint (fête de tous les saints), initialement instaurée au mois de mai par le Pape Grégoire IV (840), est rapidement déplacée au 1er novembre et le lendemain, 2 novembre, est consacré au culte des morts par saint Odilon, abbé de Cluny (1248), dans le but de célébrer l’union de l’Église triomphante, de l’Église militante et de l’Église souffrante qui ne forment qu’une seule Église.

Les dates des 1ers et 2 novembre ont donc été choisis précisément dans le but de remplacer les fêtes de tradition païenne. Mais les superstitions rurales locales subsistent et, dès lors, le mot désignant la veille de la Toussaint devient All Hallow Evening, le soir de tous les esprits, que l’usage transformera en All Hallow’en puis Halloween.


De plus, en Irlande, court la légende d’un ivrogne dénommé Jack, qui vendit son âme au Diable pour payer ses dettes de jeu. Au moment, de livrer son âme, il aurait demandé au malin une dernière partie de dés et l’aurait gagné.

Furieux, ce dernier serait reparti en enfer en abandonnant Jack et en lui refusant à tout jamais l’entrée du royaume des ombres. Dieu n’en voulant pas non plus, Jack fut condamné à errer dans les limbes et les brumes éternelles avec pour toute lumière un navet dans lequel se consume une bougie.

C’est donc dans ce Faust irlandais que la légende de Jack O Lantern trouve ses racines. La légende, mi amusante, mi sérieuse, fut exportée vers les USA à partir de 1846 quand la famine de la pomme de terre, base alimentaire des paysans irlandais, força 2 millions d’entre eux à émigrer vers le Nouveau Monde.


Arrivés outre-Atlantique, les immigrés trouvèrent sur la côte Est de nombreuses citrouilles et, faciles à creuser et sculpter, elles remplacèrent le navet de la légende.

La fête de l’Halloween, d’abord interdite (XVIème siècle), s’étendit ensuite largement dans ce pays protestant (le grand chapeau des sorcières d’Halloween est celui des colons puritains du XVIIème) où le mythe et la phobie des sorcières sont si présents (Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller, les sorcières du Maryland de Blair Witch), tant et si bien qu’à la fin du XIXème siècle elle fut inscrite au rang de fête nationale, à côté de Valentine Day et de l’Indépendance Day. Les sorcières remplacèrent donc les druides, la citrouille le navet, les américains adaptant la vieille légende à leurs traditions et à leur culture.

danger

Une rapide propagation en France

Aux USA, Halloween est depuis longtemps, sur le plan commercial, beaucoup plus rentable que la fête de Noël Christmas. Entre les déguisements, maquillages, jouets et décorations, la société César, spécialiste de ce type d’articles, réalise ainsi 90% de son chiffre d’affaire à l’occasion d’Halloween. Dès 1994, cette société diffuse en France ses articles avec grand succès au point de créer un véritable phénomène de mode relayé par les universités parisiennes profitant du jour férié de la Toussaint pour attirer les jeunes dans les soirées étudiantes de rentrée.

Cette période, au ciel gris d’automne, coincée entre la rentrée scolaire et les fêtes de fin d’année, se caractérise par l’absence de thème commercial (à l’exception du Beaujolais nouveau) : Halloween rencontra donc un succès aussi immédiat qu’inespéré pour les commerçants avides de doper leurs ventes. De larges gammes de produits sur ce thème apparurent donc, du cahier à la brosse à dent.

 Depuis 1996, des campagnes publicitaires sont ainsi lancées par Coca-Cola, Mac-Donald, Disney, Universal Studio, puis France Telecom (téléphones Ola dans une citrouille) pour finalement atteindre tous les acteurs économiques qui veulent aussi profiter du phénomène. Ces sont aussi les films Halloween 1 puis 2 -films d’horreur avec Jemy Lee Curtis-, La Maison hantée, mais aussi la série littéraire à grand succès Harry Potter destinée aux enfants. Ce sont encore les animations orchestrées dans les écoles primaires par les instituteurs de la République.

C’est dans ce désert commercial que vont s’engouffrer commerçants et media de toutes sortes en jouant sur l’envie des Français de  » faire la fête « , d’oublier la morosité de la Toussaint et de la fête des morts et sur le pouvoir d’achat des enfants profitant de leurs vacances pour acheter selon leur caprices. En 1999, la société César peut afficher un chiffre d’affaire de 100 millions de francs et préparer son introduction en bourse…

danger


La fin de la France chrétienne
Les fêtes du calendrier rythmaient jadis la vie des hommes, chaque jour honorant un saint particulier et participant à l’œuvre de christianisation. Une des premières tâches des révolutionnaires de 1789 et de leurs descendants fut donc d’abolir tout ce qui ressemblait à une tradition chrétienne et de laïciser la cité. Aujourd’hui, les vacances de Pâques sont devenues les vacances de printemps, la fête de la Saint Jean, le 21 juin, est devenue fête de la musique à l’initiative de Jack Lang (où les feux de joie ont été remplacés par les feux de voiture). A quand le remplacement, dans le calendrier officiel, de la fête de la Toussaint par la fête d’Halloween ?

danger

Halloween, grande fête sataniste

 » Halloween est purement et simplement le démon, et ça n’aura jamais quoi que ce soit de compatible avec le Christ.  » a affirmé Tom Sanguinet, ancien Grand Prêtre de la Celtic Tradition of Wiccan, société de sorciers, la plus active aux USA et au Canada. Halloween est le premier jour du calendrier des sorciers, héritage celtique oblige. C’est également l’occasion pour de nombreux jeunes américains de faire leur première expérience de spiritisme, notamment via le jeu de Benji, sorte de kit du sorcier vendu en grande surface.
Toutes les traditions de l’Halloween américain moderne sont donc héritées des aspects les plus païens de son origine celtique. A cette occasion, on se déguise comme les sorcières les soirs de sabbat (têtes de bœuf, peaux de loup ou de cerfs), on mange le gâteau nommé Samhain (nom du dieu de la mort), on prend des navets ou des citrouilles, légumes qui  » servaient de signal pour marquer ces fermes qui étaient amies des satanistes  » (d’après The Occult Conceit, sorte de Bible des sorciers, page 190), on pratique la tradition du Trick or treat expliquée par Tom Sanguinet :

 » Quand vous donnez un bonbon lors d’Halloween, en essence, vous offrez un sacrifice à de faux dieux, vous participez à l’idolâtrie, car c’est une offrande destinée à apaiser des esprits mauvais « .

danger

La réaction du catholique

Que faire ? Les Actes des Apôtres nous donnent des éléments de réponse :  » N’ayez aucune relation avec les œuvres stériles des ténèbres et de l’obscurité  » (Éphésiens, 5-1).  » Les païens sacrifient aux démons et non à Dieu. Et moi, je dis que vous ne devez pas avoir de commerce avec les démons  » (1 Corinthiens, 10-20). En tant que Français, soucieux de son patrimoine culturel et du goût du beau qu’il convient de cultiver surtout parmi la jeunesse, en tant que catholiques, attachés aux fêtes instituées par l’Église et refusant toute forme de syncrétisme, nous devons nous opposer à l’instauration de cette fête qui n’est pas un simple phénomène de mode ou une innocente farce.


Halloween est d’origine satanique, malgré ses origines celtes qui peuvent paraître attractives. Elle répond à une indéniable demande, économique ou spirituelle. Dans notre société déchristianisée, elle sert d’exutoire aux peurs de la société de consommation face à la Mort.

A ces peurs et à ces douleurs, opposons plutôt le message chrétien de l’espérance du salut. A ces enfants qui en sont les innocents acteurs et propagateurs, apprenons plutôt le goût du beau, du vrai et du bien. Aux instituteurs de la République qui y participent, dévoilons la face cachée de cette mascarade et montrons notre refus de voir nos enfants élevés dans le culte des sorcières, des monstres et du diable.

Aux commerçants qui en profitent, expliquons que nous refusons de participer à leur commerce malsain et que nous boycotterons leurs produits. Ce sont de petites choses. Bien simples, sans doute. Mais si chacun, à son échelon, prouvait qu’il refuse de baisser sa garde devant le malin et qu’il ne veut pas abandonner ses frères à ses griffes…
Souvenons-nous simplement que le cheval de Troie était officiellement une offrande des Grecs à leurs Dieux, et que les Troyens, en l’acceptant dans leurs murs, furent les premiers complices  » involontaires  » de leur disparition.


amorth1

Le père Gabriele Amorth, le célèbre exorciste du Saint Siège et Président de l’Association Internationale des exorcistes, a publié une mise en garde contre Halloween, pour tous ceux qui le voient comme un jeu innocent. En voici un extrait : “Je pense que l’Italie est en train de perdre l’esprit, le sens de la vie, l’usage de la raison, et qu’elle se détruit à petit feu.

Célébrer la fête d’Halloween revient à honorer le diable qui, lorsqu’il est adoré ne serait-ce qu’une nuit, va revendiquer ses droits sur ses sujets.

Alors ne nous étonnons pas que le monde s’en aille en ruine et que les bureaux des psychiatres et des psychologues pullulent d’enfants insomniaques, violents, agités et de jeunes en proie à des obsessions, dépressions ou tentatives de suicide.


Alors, Halloween, non merci !

danger


http://www.info-sectes.org/haloween/haloween.htm

 

Communiqué de Dory Tan, les 7 et 8 septembre 2019 lors de l’Anniversaire de Notre Sainte Mère,à Marmora-Ontario-* Je n’exige de vous que votre foi, rien d’autre. Je vous ai tout fait connaître ce que J’exige de vous.’


DORY TAN c79a944799655bf6a02136d55ffb19b4--ontario

En ce Premier Samedi, à la Dixième Station,

voici ce que Dory a partagé avec nous :
           

Dory tenait d’abord à remercier toutes les personnes présentes d’être venues se joindre à elle dans la prière, en ce Lieu Saint. 

  •  Elle a précisé que Notre Sainte Mère se réjouissait de la manière dont nous accueillions Ses messages, qui sont également ceux de son Fils. 

 

C’est bien la manière de sauver notre âme, de sorte que nous serons, un jour, tous réunis avec Eux, au Ciel. Dory nous a confié qu’elle s’était sentie plutôt déprimée, cette semaine, en rapport avec le décès de deux personnes pour lesquelles elle s’était mise en prière. 

La première personne en question était le père d’un membre du groupe de prière et la deuxième, l’époux de Mila, décédée également, il y a déjà un an ce mois-ci. 

  • Dory a avoué se sentir triste et abandonnée; c’est alors qu’elle a demandé à la Vierge si ses prières n’avaient pas été exaucées parce qu’elle-même avait commis un péché en venant ici à Marmora, ou en exécutant la Mission. 

 

Il lui est même passé par l’idée qu’elle ne devrait plus se présenter à Marmora, ou discontinuer la Mission (aux Philippines); mais en toute sincérité, elle sentait bien qu’elle ne devait pas cesser les dévotions ou les prières aux intentions des personnes qui se recommandent à elle. 

  •  Dory a avoué que, en tant qu’être humain, il est difficile de tout abandonner à Jésus et à Notre Mère et de les supplier, par nos prières, d’accorder les demandes de nos frères et sœurs humains. 

 
Dory nous a confié que nombreux sont les gens qui l’appellent à toute heure du jour pour lui demander des prières concernant des problèmes de toutes sortes.  Elle a avoué que cette situation devenait difficile à gérer à certains moments, parce qu’elle ne cessait de penser à des solutions possibles pour chacune de ces personnes.

  •  Elle nous a conté que, la nuit dernière, elle avait rêvé qu’elle assistait à la messe où elle recevait la Communion, avec tous les autres assistants.  À la fin de la Messe, le célébrant est venu à elle, avec le ciboire rempli de ‘Corps du Christ’, y compris la grande hostie de la Consécration.

Résultats de recherche d'images pour « dory tan »

Aujourd’hui, à Son apparition à Dory, la Vierge lui a donné la signification de ce rêve en disant, ‘‘Mon enfant, dans ton rêve, Mon Fils t’a montré, par tous ‘Ses Corps’ dans le Ciboire, qu’Il a exaucé tes prières et que les gens pour lesquels tu as prié recevront leur demande. 

 Rappelle-toi, mon enfant, ce que Je t’ai dit, à l’effet que, si Je ne désire plus que tu viennes ici, à cet endroit, Je t’en avertirai. 

  • Si seulement les gens qui se présentent ici, en cet Endroit Béni, étaient conscients des bénédictions qu’ils en reçoivent et quelles grâces leur sont accordées en offrant leur aide aux pauvres ! 

 Ils obéissent au commandement de Mon Fils, à savoir, de vous aimer les uns les autres.  À partir de cet instant jusqu’à la fin, Je ne veux plus te voir douter du bien que font tes prières. 

 

  • Je désire que tu continues ce que tu fais, sans abandonner la partie.  Mon Fils t’a prouvé, dans ce songe, la manière dont tes prières sont exaucées.’’
               

Dory nous a assurés que ce message de Jésus et de Notre Mère, à savoir : de continuer à faire ce qu’Ils nous demandent, sans baisser les bras : ces paroles s’adressent aussi bien à chacun de nous, et non seulement à elle-même. 

 

  • Nous devons nous aimer les uns les autres et nous pardonner mutuellement, de sorte qu’un jour, le temps venu, nous serons tous réunis au Ciel pour toujours, en compagnie de Jésus et Notre Sainte Mère.  Dory nous invite à revenir en cet endroit, demain, pour faire grand plaisir à Notre Sainte Mère, en ce jour de Son Anniversaire.
               

 Dory termine en disant : «Que le Seigneur nous bénisse tous.»

   Anniversaire de Notre Sainte Mère,

Le 8 septembre, 2019, Marmora

dory 1

             Dory débuta la session de prière en remerciant les personnes présentes en ce jour de l’Anniversaire de Notre Sainte Mère.  La voyante a assuré les pèlerins que leur présence en ce Lieu Béni réjouissait Jésus et Sa Sainte Mère.  Dory nous a avoué cependant qu’en ce jour, tout en étant joyeuse, elle se sentait un peu triste, parce qu’à Son apparition aujourd’hui,

  • La Vierge s’est adressée à elle en lui disant : ‘‘Aujourd’hui est mon Anniversaire et nombre de gens de par le monde le savent, mais une multitude de Mes enfants s’en désintéressent.  Fais savoir à toutes les personnes ici présentes que Moi et Mon Fils Jésus, nous tenons un compte rigoureux de tous vos sacrifices et prières qui sont d’un grand secours pour les âmes du monde entier. 
  • Si seulement dix pour cent de ce monde accomplissaient ce que vous faites, l’humanité serait sauvée.  À vous, tous Mes enfants, Je demande de continuer – sans craindre – de faire ce que vous devez: le temps venu, Je serai avec vous.’’ 

Dory nous a confié qu’elle trouvait triste le fait que tant de gens mettent de côté la Vierge Marie. Jésus et Marie sont au courant de tout.  Nous ne pouvons rien leur cacher.   Ils savent que plusieurs d’entre nous attendent un miracle.  Notre Sainte Mère a dit à Dory : ‘‘Dis à tous Mes enfants que par leur foi, ils verront le miracle de Ma présence ici au milieu d’eux, jetant les yeux sur chaque personne, touchant leur cœur. 

 

  • Je désire assurer tous Mes enfants ici aujourd’hui, que leur présence nous récompense, Moi et Mon Fils, pour les souffrances qu’Il a endurées pour nous tous, lors de Son passage en ce monde.’’ Dory nous a conseillé de demeurer simples et de prier sincèrement du fond du cœur, parce que Notre Sainte Mère attend chacun de nous pour nous amener à Son Fils Jésus.

Nombreux sont ceux et celles qui ont rejeté ce qui précède et c’est justement ce qui attriste Notre Sainte Mère.  La Vierge a poursuivi son message en disant :

  • ‘‘Mes enfants, continuez ce que vous faites, Je suis attentive à chacun et chacune d’entre vous.  Je vous place dans Mon Cœur et dans le cœur de Mon Fils Jésus. 

 Je n’exige de vous que votre foi, rien d’autre.  Je vous ai tout fait connaître ce que J’exige de vous.’ ’Il est vraiment triste de voir comment les gens font la sourde oreille aux demandes que nous adressent Jésus et Notre Sainte Mère. 

  • Il est temps de secouer notre torpeur et d’accomplir ce qu’Ils nous demandent de faire. 

Ce temps qu’Ils nous accordent en ce monde doit nous servir à tout offrir aux mains de Jésus et Notre Sainte Mère.  Ce qui importe pour l’instant est de nous sauver et sauver nos familles.  Tous et chacun peuvent voir ce qui se passe dans le monde; il nous a été dit que le temps se fait court et que les événements prédits sont imminents. 

 

Jésus et Notre Sainte Mère nous supplient par leur porte-parole, Dory, de continuer notre chemin sans défaillir. 

  • Dory a précisé qu’elle a persisté à se présenter ici, à la ferme, pendant les vingt-sept dernières années, parce qu’elle croit au Ciel, au Purgatoire et à l’enfer. 
  • Elle dit vouloir aller au Ciel et désirer de même pour nous et le monde entier. 
  • Nous n’avons qu’à suivre les consignes de Jésus et Notre Sainte Mère : assister à la messe tous les dimanches, se confesser, s’aimer les uns les autres, se pardonner mutuellement, aider son prochain et prier, prier, prier. 

 

Nous devons observer ces consignes jusqu’à la fin. Dory désire aviser tous les pèlerins qu’elle accomplira encore la Mission aux Philippines et sera de retour le Premier Samedi, 7 décembre et le 8 décembre en la fête de l’Immaculée Conception.  Elle remercie tous les gens pour leurs prières et leur soutien de la Mission.
           

 Dory finit en disant : « Que le Seigneur nous bénisse. »

 

Transcrit par Janice Schill              

Traduction française de Marie-Thérèse Roy


http://marmoraon.ca/


 

IMPORTANTE RÉVÉLATION De La Vierge de L’Eucharistie à Débora (stigmatisée) (Manduria – Italie) *Je te révèle une partie du 3e secret de Fatima…Il s’agit du message qu’il faut faire connaître très vite pour que le monde soit sauvé par la prière…




DÉBORA MANDURIA

Quelques mois seulement après la première apparition de la Vierge de l’Eucharistie à Manduria, Notre-Dame s’empresse de révéler à Débora une partie du 3e secret de Fatima qui n’a pas été révélé comme elle le demandait. L’Église le révélera le 26 juin 2000.

  • Nuit du 15 février 1993, 1h30, Débora: «J’entends qu’on m’appelle avec une grande douceur. J’ouvre les yeux et je vois une très belle Dame qui me demande de me lever et d’écrire. Je pense qu’il s’agit d’une chose importante puisqu’elle m’appelle de nuit. Les échanges de nuit sont plus intimes. Tout est silencieux, rien ne vient déranger l’aimable rencontre.»

 

  • «Chère fille de la lumière, je vois que l’humanité ne cesse de fouler aux pieds les lois divines. Je te révèle le dernier message des secrets de Fatima.
  • Il a été scellé depuis 1917; depuis les années 60, il aurait dû être annoncé au monde entier.

  •  Mais on n’a pas écouté mon appel maternel et de nombreuses catastrophes ont frappé la terre.
  • Aujourd’hui, ma petite,  je te fais un devoir d’en parler à tous ceux que tu vas rencontrer et à de nombreux fils de lumière pour que le monde puisse encore se convertir.

 

  • Je désire que le Pape écoute l’appel plein d’amertume de mon Fils (il s’agit du message qu’il faut faire connaître très vite pour que le monde soit sauvé par la prière) qui est encore en agonie à cause de vos péchés.

  • Et qu’il soit conscient de l’urgence de faire connaître ce message.»

Soudain, le globe terrestre apparaît dans ses mains et je suis stupéfaite de voir que progressivement sa surface se couvre de sang.



 Elle dit ceci:


«Ma petite fille, j’ai dit un jour, à Fatima, que si le monde ne se convertissait pas, une grande catastrophe allait frapper toute l’humanité; pas à ce moment-là mais dans la deuxième moitié du XXe siècle.

  •  J’avais déjà  prédit ce châtiment à “La Salette” aux enfants Mélanie et Maxime et aujourd’hui, une fois encore, je le répète, parce que l’humanité persiste dans l’erreur et foule aux pieds les dons du Ciel.

Désormais, Satan a semé partout le désordre. Il détient le pouvoir dans les plus hautes sphères, il influence le cours de tout.

 

  • J’ai déjà dit à Lucie que lui, le fils des ténèbres, parviendrait à corrompre les esprits des plus grands savants les poussant à inventer des armes assez puissantes pour détruire en quelques instants, la planète terre.

  • J’ai dit qu’il réussirait à avoir en main le sort du monde entier séduisant à cette fin, les puissants et les chefs d’État.

 

Cela est arrivé.

PrésentationJÉSUS ET MADONE MANDURIA

  • Bientôt, je serai obligée de laisser aller le Bras de mon Fils et tous, vous verrez qu’il punira avec une rigoureuse justice et sévérité, comme jamais auparavant.

Le temps des grandes épreuves et des tribulations est arrivé pour l’Église.

  • Les cardinaux seront les uns contre les autres,
  • les évêques également et Satan marche déjà dans leurs rangs.
  • A Rome, de grands changements se font sentir.
    Personne n’attend le Fils de Dieu,

 

Mais toi, dis à tout le monde qu’Il reviendra, comme un voleur dans la nuit et punira selon la Justice du Père céleste infiniment juste.

  •  Des fumées et du feu tomberont avec violence du Ciel,
  • des vapeurs monteront des mers,
  • tout sera submergé et
  •  une guerre plus grande et plus destructrice
  •  que les autres surviendra si tout reste comme aujourd’hui.

Un grand nombre d’adultes et d’enfants vont mourir peu à peu et ceux qui survivront envieront les morts à qui cette vue sera épargnée.

La terre donnera un spectacle de mort,

  • de misère,
  • de ruine et
  • de  guerre.

  • Les temps des temps parviennent désormais à leur terme et ce que je redoute devient de jour en jour, cette effrayante réalité.

  • Je m’adresse au monde pour lui dire que non seulement les bons périront avec les mauvais, mais aussi les chefs d’État avec leurs peuples et les grands de l’Église avec leurs fidèles.

  • Ma fille, Satan a malheureusement répandu ses agents sur toute la terre et l’homme, très souvent, cède à la tentation, au péché!



Cette fois, si l’homme devait projeter de détruire le monde entier,

  •  Dieu le ferait disparaître de l’univers,
  • non pas par l’eau symbole de purification,
  • mais par le feu, (2 P 3,7)
  • symbole de la justice.

Quand la terre deviendra brune, ce sera le signe

de la venue de mon Fils et de ses anges.

Résultats de recherche d'images pour « nouvelle terre »

Alors seulement, la nouvelle terre apparaîtra, transformée par tous ceux qui, dès maintenant œuvrent pour le triomphe de mon Cœur Immaculé et par tous ceux qui auront survécu à toutes les catastrophes.

 

Tous ensembles, les élus marqués d’une croix au front en signe de leur fidélité à Dieu, n’auront d’autre raison de vivre que le «Père céleste» comme au temps où cette merveilleuse planète n’était pas aussi enfoncée dans le péché.



  •  C’est ainsi, que moi, la Mère de Dieu, j’annonce au monde, par toi, la grande catastrophe qui l’attend s’il ne se convertit pas.

-Moi, la Reine de la Paix et de l’Amour, Mère céleste,

  •  Je suis venue sur cette terre, comme dans d’autres, pour la guérison de l’esprit et non plus celle du corps.
  • Je vous promets le salut si mon appel du ciel est accueilli.
  • Je te remercie d’avoir répondu à mon appel et
  • Je te demande de transmettre ce message au monde.

Priez et aimez.

careme

 

  • Loué soit la Vie qui suscite la vie: Jésus-Christ!» (3e secret révélé en partie)
    J’ai remis ce message à certaines autorités religieuses parmi lesquelles mon évêque, avec la conviction d’avoir fait la volonté du Seigneur.»

«La Sagesse révélée du Dieu vivant» pp. 24-25

23 octobre: Journée de réparation universell­e de l’Eucharistie
Marie: «Qu’il y ait une journée mondiale de prières offerte pour la réparation envers l’eucharistie.»


https://www.parvis.ch/fr/stella-maris/stella-maris-572/je-te-revele-le-dernier-message-des-secrets-de-fatima

 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 239 autres abonnés

  • ❤️ UN CHANT POUR TOI MAMAN MARIE…..(Immaculée Conception)

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    octobre 2019
    L M M J V S D
    « Sep   Nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :